Du producteur au consommateur : le Chef cultive ses aromates !

Aromates en provenance directe de nos potagers : emprunte carbone = 0 !

Fidèle à ses convictions profondes, notre cuisinier en chef persiste, signe et étend son potager d’aromates. L’an passé il avait réquisitionné quelques arpents de bonne terre, sur 3 niveaux (quand même) près des serres. Cet espace ne lui suffisant plus, il continue à produire des aromates au plus près de la cuisine maintenant installée dans le bâtiment F7, et a investi allègrement tout le parterre en étage situé au niveau de la sente entre les bâtiments A3 et D9 !

Mais jusqu’où ira-t-il donc ? Nous ne sommes pas inquiets car nous n’aurons à priori pas à pousser les murs : il reste, semble-t-il, encore un peu de place et de belles terres à cultiver sur les 73 ha du Domaine !

Cultiver son « jardin » n’est pas seulement un plaisir pour notre chef cuisinier : il se positionne comme un acteur engagé du « manger Bio, manger local » ce qui convient parfaitement à nos clients et correspond en tous points à notre stratégie. Ainsi, persil, thym, basilic, ciboulette, romarin, menthe, coriandre, sauge se retrouvent quotidiennement dans les plats de nos différents restaurants pour le plus grand plaisir des papilles de nos clients qui ne s’en lassent pas !

Un pas de plus en faveur du « bien manger » !