Des ruches au Domaine de Saint-Paul : Une affaire de famille !

Rencontre avec Benoit PETRUZZELLA – Apiculteur – professionnel agréé depuis 2018.

Benoit PETRUZZELLA intègre des ruches sur le territoire, essentiellement dans la haute vallée de Chevreuse : à Forges-les-Bains, Choisel, Cernay-la-ville, Gometz-le-Châtel, à côté du Château de Méridon, et depuis 3 ans au Domaine de Saint-Paul.

Au sein du Domaine nous comptons aujourd’hui 37 ruches.

Toutes les ruches sont fabriquées sur-mesure par M. Vincent PETRUZZELLA, père de Benoit, ancien menuisier. Les premières ruches déjà installées au Domaine dites, « ruches dadant », sont destinées à faire du miel.

Actuellement, les abeilles sont encore un peu « en veille » du fait d’un printemps tardif. Le vortex polaire qui est descendu à l’automne dernier et la gelée noire vécue en début d’année ont engendré des problèmes de climat.

Les autres ruches placées récemment au pied du grand chêne du Domaine de Saint-Paul sont destinées à créer de nouvelles reines. Les reines sont marquées pour identifier leur âge, ce qui permet de savoir leur longévité.

Pour l’anecdote, le grand-père de Benoit arrivait à les faire vivre jusqu’à 7 ans, ce qui est exceptionnel !

Aujourd’hui, une reine vit 3 ans maximum. Au bout de ces 3 ans, la reine est tuée par ses propres abeilles ; car la colonie sait qu’elle n’est plus viable pour la ponte. Si cet acte ne se produit pas, c’est tout l’essaim qui périclite car il n’y a plus de changement de reine.

Pour pallier la disparition des reines, Benoit PETRUZZELLA a fabriqué des ruches « Warré » scindés en 2 à l’intérieur pour assembler des petits essaims. Dans ce type de ruche, une reine vierge est fécondée naturellement – à savoir qu’une abeille peut être fécondée par jusqu’à 12 ou 15 mâles.

Une cellule royale est insérée dans la ruche par l’apiculteur pour accueillir et protéger la reine pendant son développement.

Si la reine disparait en fin d’année et que la ruche n’a pas de nouvelle reine prête à pondre pour faire la population d’hiver, c’est toute la ruche qui meurt.

 


LE SAVIEZ-VOUS ?

– En hiver les abeilles vivent 6 mois, en été elles vivent 35 jours.

Une abeille pique-t-elle ou non ? L’agressivité d’une famille d’abeilles est mesurée tout au long de l’année. Généralement, au mois d’août, lorsque les abeilles doivent garder le miel, elles deviennent plus agressives, et peuvent piquer.

Dans une ruche, peuvent cohabiter de 30 000 à 90 000 abeilles.

– Les ruches peuvent être installées partout dans les parcs, de préférence dans un bosquet, pas dans les sous-bois (trop humide et froid), et dans des endroits clos pour éviter les vols.

– Pour être professionnel agréé apiculteur, il faut dépasser le cap des 200 ruches ou un nombre d’heures travaillées à l’année.


Retrouvez le miel fabriqué et récolté au Domaine de Saint-Paul toute l’année (miel de printemps, miel d’acacia, miel toutes fleurs et miel de châtaigniers) à l’hôtel La Rotonde.