Portrait de l’équipe « Espaces verts »

équipe Espaces Verts du Domaine Saint-Paul

Des jardiniers écolo, proches de leur environnement de travail

Après vous avoir présenté une partie de l’équipe Séminaires, nous continuons avec les collaborateurs du service Espaces verts !  Pour entretenir et embellir 30 ha sur les 70 ha du Domaine, ils sont 3 :

Pascal arrivé au Domaine en mars 89 ; il a la charge importante de tout l’entretien des abords de l’hôtel et vient régulièrement en renfort des autres membres de l’équipe.
Yves est là depuis 1990 ; c’est l’homme au volant de la tondeuse auto-tractée qui assure environ 15 campagnes de tonte/an. Avec le gros tracteur, Il s’occupe également déneiger les routes en hiver. Il prend également soin des arbres, de l’étang et la rivière. Et comme il a une passion pour le bois, il fait de la sculpture sur bois pendant ses loisirs.
Christophe, chef d’équipe, nous a rejoint en 1999. En plus de son rôle d’encadrement, il s’occupe plus particulièrement du fleurissement de l’hôtel, du restaurant la Rotonde, des abords des bâtiments de séminaires et du restaurant LE SEPT.

Entretenir un domaine aussi vaste semble une tâche sans fin ?
Christophe : Effectivement, notre équipe a très largement de quoi s’occuper, même pendant l’hiver. La plus grosse partie de notre travail tourne autour de l’embellissement et de l’entretien des espaces verts. En effet, la plupart de nos clients ont choisi le Domaine en partie pour la beauté du lieu, la qualité de l’environnement naturel et sont sensibles à nos valeurs environnementales… Toute la difficulté de notre mission consiste donc à assurer le bon équilibre entre plaisir des yeux et respect fondamental de la nature : comment entretenir efficacement sans polluer, quel style paysager, quelle place pour la faune… Un challenge au quotidien pour notre équipe !

Quelles sont donc ces valeurs environnementales ?
Yves : Nous faisons en sorte de respecter la nature et d’impacter le moins possible son équilibre.
Nous avons adopté le zéro-phyto, même si cela demande un peu plus de travail pour nettoyer et entretenir. Nous faisons notre compost : nous récupérons et stockons dans les sous-bois l’herbe des tontes, les végétaux, les feuilles, le petit bois, pour en faire une terre presque noire d’une richesse incroyable. Pas besoin d’engrais, tout pousse grâce à ce terreau naturel.

Aromates frais au DomaineVotre travail bénéficie-il aussi autrement aux clients ?
Pascal : Nous avons la chance d’avoir une très bonne terre agricole qui nous permet de faire pousser des herbes aromatiques, des fleurs comestibles qui servent à l’équipe de restauration pour améliorer le goût et la décoration des mets “fait maison”.

fleurs à l'hotel Domaine Saint PaulChristophe : Une partie de mon travail consiste à fournir des fleurs de saison (coupées ou en pots) ou des plantes pour décorer élégamment nos espaces publics. Nos clients sont très sensibles à l’ornement floral qui rend les lieux toujours plus agréables à vivre.  Grâce à nos serres qui se trouvent près de l’hôtel, je cultive de belles variétés ornementales comme les amaryllis, les roses, les iris… (elles nous permettent également de « forcer » les semis et boutures).


Le Domaine est aussi connu pour ses grands arbres ?
Arbres géants au domaine Saint-PaulChristophe, Yves :
Oui, ils se plaisent au Domaine et profitent ! Certains sont devenus des géants remarquables. Le grand marronnier, près de l’ancienne Orangerie (bat 12) n’est jamais malade contrairement à tous ses congénères du secteur : il mesure plus de 4 m de diamètre. Nous comptons également de nombreux chênes, châtaigniers, et séquoias, de grands peupliers italiens ainsi que toutes les essences endémiques de la région.  À quelques exceptions près, notamment l’olivier offert par les entreprises du site lors de l’anniversaire des 60 ans du Domaine…

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre travail ?
Tous : C’est d’être au quotidien au plus près de la nature, de connaître ses secrets, de la regarder s’épanouir grâce à nos soins, de voir régulièrement les animaux qui se sentent bien chez nous… Nous sommes tous très fiers et reconnaissants de cette beauté !
Yves : Une scène qui m’a beaucoup marqué qui montre bien que les animaux et les hommes doivent pouvoir cohabiter : alors que je déversais l’herbe de la tonte sur le compost, j’ai surpris une famille de belettes dont la maman, pas du tout gênée par ma présence, essayait de rassembler ses petits très turbulents en leur criant après…
Christophe et Pascal : L’an passé nous avons sauvé un jeune chevreuil de la noyade ! Il s’était réfugié dans l’étang, pour échapper à un chien qui le poursuivait. Nous sommes allés dans l’eau et l’avons repêché : en panique, il ne nous a pas facilité la tâche !  Une fois sur la berge, nous l’avons réchauffé avec une couverture car il était transi puis nous l’avons relâché. Cela nous a fait un bien fou d’avoir sauvé cet animal !

Le mot de la fin ?
…la nature a des droits et nous des devoirs envers elle !
Plus nous la respectons, plus elle nous est reconnaissante : c’est le constat que nous faisons au quotidien au Domaine.

Pavillon Domaine de Saint-Paul