Témoignage : formations “Géomètre” pour les collaborateurs Eurovia !

Témoignage Eurovia Academy : une formation géomètre “tous terrains”

Formation géométre par Eurovia AcademyDomaine Saint-Paul : Jean-Yves Labrosse, vous êtes géomètre de métier et venez régulièrement au Domaine de Saint-Paul pour former les collaborateurs Eurovia. Que fait-on quand on est géomètre ou que l’on veut le devenir ?

Jean-Yves Labrosse : Il y a plusieurs spécialités dans ce métier :
– Les géomètres topographes participent aux calculs des infrastructures : Ils réalisent toutes sortes de mesures qui seront ensuite rapportées au niveau des plans afin de réaliser ou de contrôler l’implantation d’un ouvrage (maison, route, bâtiments, usines…). Ils peuvent aussi effectuer des missions de verticalité ou de bathymétrie. Ils sont souvent les premiers à intervenir dans l’aménagement d’un quartier, le tracé une route…
– Les géomètres experts quant à eux sont plutôt dans l’expertise foncière.

Pour ma part, j’interviens dans le cadre de la formation continue que propose Eurovia Academy aux collaborateurs du groupe EUROVIA plutôt sur les aspects liés à la topographie. La plupart des personnes que je forme sont ouvriers, chefs de chantier ou apprentis. Ils sont tous demandeurs, que ce soit pour de l’initiation ou du perfectionnement, le savoir-faire du géomètre et la connaissance de la topographie, étant à la base de leur travail dans le BTP et un élément fort pour l’évolution de carrière.

Domaine Saint-Paul : En quoi consiste votre programme de formation ?

Jean-Yves Labrosse : J’effectue plusieurs sessions, entre 3 et 4 par an : ce sont des modules de 70 h qui sont répartis à part égale entre théorie et pratique sur le terrain. Pour la théorie, je dispose de salles de séminaires toujours spacieuses et lumineuses, configurées et complétement équipées (projecteur, wifi…) qui nous permettent de travailler à notre aise et efficacement.
Pour la partie pratique, il n’y a que l’embarras du choix… nous avons à notre disposition un immense « terrain de jeu » où tous les cas d’école peuvent être traités en situation et temps réels ; nous y sommes au cœur du sujet et avons à portée de nos appareils de mesure toutes les configurations possibles : la topographie est idéale, on peut effectuer des mesures d’altitude, de niveaux, tester les voiries… Cela fait toute l’efficacité de la partie pratique de ma formation.

Domaine Saint-Paul : 70 h de cours, cela représente plusieurs jours en résidentiel ?
Jean-Yves Labrosse : Effectivement, les stagiaires sont complétement pris en charge pendant une bonne semaine. Ils sont hébergés à l’hôtel La Rotonde où ils prennent le petit déjeuner et le repas du soir. Le midi, nous déjeunons au Restaurant d’Entreprises Le Sept, ce qui nous permet de bien gérer notre temps.
Quand on questionne les stagiaires sur leur séjour, les retours sont unanimes : ils sont tous très satisfaits de la qualité de l’hébergement et de la restauration. Pour des gens qui sont souvent en extérieur et travaillent parfois dans des conditions plus sommaires, le séjour ici est des plus agréables en plus d’être profitable à leur carrière.

Domaine Saint-Paul : En conclusion…
Jean-Yves Labrosse : Je viens ici depuis presque 12 ans et je m’y sens bien pour travailler. Le choix de venir au Domaine repose vraiment sur l’adéquation parfaite entre nos besoins métiers et l’ensemble des services proposés.
Toutes les conditions sont réunies pour que mes formations soient concrètes et que les stagiaires puisse acquérir un grand nombre de connaissances opérationnelles. Ils sont en formation exactement comme s’ils étaient déjà en train de pratiquer sur le terrain… ce qui est très important pour moi car j’ai vraiment à cœur de transmettre mon expertise. J’aime également l’idée que je les aide à progresser dans leur métier et évoluer dans leur vie professionnelle. C’est ma modeste pierre à l’édifice pour tous les gens qui se battent au quotidien pour avoir un travail stable et une meilleure qualité de vie.